Dette extérieure

Combinaison des dettes publique et privée envers des entités étrangères, comparée au PIB (GPD in English).

Ce classement permet d’évaluer chaque pays dans sa capacité à fabriquer suffisamment de richesses pour pouvoir réduire sa dette extérieure.

Les mauvais élèves de l’Europe sont nommés par l’acronyme péjoratif PIGS pour Portugal, Italie, Grèce, Espagne (Spain). Rejoints depuis 2008 par l’Irlande, c’est maintenant PIIGS. Ce terme est employé depuis 1990 par certaines revues économiques mondiales. Ces pays sont ainsi pointés du doigt comme étant des pays à l’économie peu sérieuse ou douteuse.

On se rend compte que les pays les plus endettés par rapport à leurs capacités à rembourser ne sont pas uniquement les PIIGS, mais on y trouve aussi le Royaume-Uni, La Suisse, les Pays-Bas, la Belgique, etc. La France se trouve en douzièmes position dans ce classement

1             Irlande                 1 382%

2             Royaume Uni    413.3%

3             Suisse                   401.9%

4             Pays-Bas             376.3%

5             Belgique              335.9%

6             Danemark          310.4%

7             Suède                  282.2%

8             Finlande              271.5%

9             Autriche              261.1%

10           Norvège              251%

11           Hong-Kong         250.4%

12           France                  250%

13           Portugal              223.6%

14           Allemagne          185.1%

15           Grèce                   182.2%

16           Espagne              179.4%

17           Italie                     146.6%

18           Australie             138.9%

19           Hongrie               120.1%

20           US                          101.1%

(positions au 20 novembre 2011)

 

Page suivante: Dette des entreprises

 

© 2014