Glass-Steagal act

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act

Le 21 janvier 2010, Barack Obama s’est déclaré « prêt à se battre » contre les institutions financières.

Pour stopper le processus, face à l’irresponsabilité des banquiers, Obama veut remettre en place les dispositions de la loi connue sous le nom de « Glass-Steagall Act ». Celle-ci avait été votée en 1933, au lendemain de la crise de 1929. Pendant presque 70 ans, elle avait protégé l’économie du pays, interdisant aux banques de dépôts de spéculer sur les marchés. Exactement ce que veut Obama.

Or, en novembre 1999, sous la pression du sénateur Phil Gramm, et du « lobby » des banques, le « Glass-Steagall Act » était annulé. Cela se passait sous le Président Bill Clinton. Il faut savoir que, Phil Gramm proche de John D. Rockefeller, siégeait à ses côtés au Comité des Finances du Sénat. On a vu le résultat de la suppression du « Glass-Steagall Act »: un enchaînement de bulles financières secouant les économies, jusqu’à la crise la plus grave qui a éclaté en 2008.

 

 

© 2013