Roland Hureau

 

Roland Hureaux présente son nouveau livre : la grande démolition.

http://www.dailymotion.com/video/xoo9sw_roland-hureaux-presente-son-nouveau-livre-la-grande-demolition_news?search_algo=1

Il s’agit de mettre en évidence la destruction systématique de tout ce qui fonctionnait bien depuis 50 ans, par des lois absurdes et irréfléchies.

-          Enquête auprès de 350 maires du lot.

-          Allusions aux clubs des élites, qui ne se voient qu’entre eux, tous d’accord entre eux sur le point de vue inverse des gens de la base, les maires des petites communes.

-          Le clivage droite gauche n’a plus beaucoup de signification. Pensée unique entretenue par les médias.

-          Education nationale,

-          Fonction publique : imitation du secteur privé sur les critères d’évaluation. Exemple en gendarmerie, nombre de délits élucidés.

-          Pourquoi les gens de la base croient que ceux qui gouvernent ce pays ne les écoutent pas ? Ils ont raison, mais leurs idées sont tellement fantastiques qu’elles vont forcément rencontrer des résistances. Plus ils rencontrent de gens qui leur disent cela ne marche pas, plus ils se disent je suis courageux, parce que c’est normal que je rencontre tant de résistance. Ils sont donc persuadés que s’ils rencontrent de la résistance à leurs idées, c’est normal ça les renforce dans l’idée qu’ils sont plus intelligents que les autres et qu’ils sont des agents du progrès.

-          Démolition des structures fortes sur lesquelles reposait le fonctionnement de l’état français

-          Les 36 000 communes, c’est archaïque ?

-          Pour que les choses aillent mieux, il faudrait abolir certaines réformes couteuses qui ont été créées depuis 20 ans. Si un secteur fonctionne bien, il ne faut pas le réformer.

-          Tout cela est terriblement brouillon, on a l’impression qu’on a à faire à des gens d’une grave incompétence.

 

© 2013